La vraie vie de l’école

Voici un superbe roman de Pauline Alphen sur le thème de la dyslexie que j’ai eu la chance d’illustrer.
Ambre, 9 ans, est dyslexique. On la suit durant son année de CM1 dans une école censée être sensibilisée aux élèves « dys » mais qui ne lui apportera pas l’aide attendue.
Je me suis vite attachée à ce personnage intelligent, pétillant et inventif, ayant une incroyable relation avec la langue française (petit dico ambrais poétique et pertinant). Je vous conseille chaudement la lecture de ce roman où la dyslexie est décrite sans jugement aucun et qui permet de mieux comprendre ce trouble laissant entrevoir les difficultés et frustrations du point de vue de l’enfant. Certaines de ces difficultés sont universelles, comme l’intégration dans un groupe, on s’identifie à Ambre très facilement. Le livre propose en outre une réflexion sur le système scolaire et la perception des troubles invisibles.

« Le plus important à l’école, ce n’est pas ce qui se passe en classe, mais ce qui se passe à la récré. La vraie vie, quoi. »

« La vraie vie de l’école » est éditée par les éditions Nathan.